Du 10/01 au 20/02 : code HAPPY2018 ! -20% sur TOUT hors coffrets cadeaux !

Tisane Premium Zeus - Herboristerie du Mont Athos

Tisane Premium Zeus – Herboristerie du Mont Athos – 120g

Prix régulier €15.00 Promotion

Une tisane aromatique unique confectionnée à base de fruits rouges (groseilles et myrtilles) et de nombreuses plantes et herbes des jardins du Mont Athos. La tisane Zeus favorise la relaxation et la perte de poids. Ses nombreux ingrédients naturels lui donnent par ailleurs des propriétés protectrices remarquables pour lutter contre les infections. Les antioxydants permettent de ralentir les effets du vieillissement. Son emballage luxueux, en forme d’encrier en verre, magnifie le produit et permet une conservation optimale.

Placez-vous sous la bienveillance protectrice de Zeus en bénéficiant des vertus des plantes présentes dans cette tisane :

Fleur de sureau : Elle est utilisée en médecine traditionnelle à travers le monde dans de nombreuses cultures pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Ses utilisations les plus communes sont la prévention des rhumes, de la grippe, des infections des sinus et autres gênes respiratoires. La fleur de sureau a de plus des propriétés diurétiques et laxatives et aide à soulager les constipations occasionnelles. Elle a des propriétés antibactériennes et antivirales et peut aider à soulager certaines allergies et booster le système immunitaire. Elle réduit également le taux de sucre dans le sang, agissant d'une façon très similaire à l'insuline.

Fleur d’hibiscus : Soulage l'hypertension artérielle, régule le taux de cholestérol, ainsi que le système digestif, le système immunitaire et les problèmes inflammatoires. Il aide à guérir les maladies du foie. Il peut également accélérer le métabolisme et aider à la perte de poids saine et progressive. Riche en vitamine C, minéraux et divers antioxydants, elle contribue au traitement de l'hypertension et de l'anxiété.

Fleur d’églantier : L’églantier est un arbuste épineux de la famille des rosacées. Ses fleurs roses ou blanches sont appelées églantines ou cynorrhodons. Son utilisation médicinale remonte à Hippocrate qui se servait de ses racines pour ses vertus antibiotiques et anti-inflammatoires. Les Grecs antiques l’utilisaient pour soigner les rhumes et infections de la sphère ORL.

Fruits de cormier : le Cormier ou Sorbier domestique produit de petits fruits en forme de poire. Les grecs utilisent ce fruit dans les tisanes depuis l’antiquité : Platon y fait référence dans Le Banquet ainsi qu'Aristophane dans ses œuvres. Les fruits sont riches en tanin et apaisent le système digestif.

Myrtilles : la myrtille a une forte teneur en vitamine C et agit comme antibactérien intestinal.

Groseilles : Les groseilles sont de puissants antioxydants. En effet elles ont une forte teneur en vitamine C. De plus les groseilles sont également riches en composés phénoliques et en flavonoïdes, substance ayant un fort potentiel antioxydant qui renforce ainsi l’action de la vitamine C.

Pommes : La pomme lutte contre l’absorbtion du cholesterol dans l’intestin et est aussi un puissant antioxydant.

Dosage : 12-15g pour 1 litre d’eau.

Infusion : 10 minutes à 100 degrés Celsius

Les études suggèrent que boire 4 tasses de tisane par jour procure des bénéfices incroyables pour la santé.

Conserver à l’abri de la châleur et du soleil.

Suggestion : à la place du sucre, ajoutez à votre thé une cuillère de miel de thym.

Provenance : Mont Athos.

Au Mont Athos, dans le jardin de la vierge, les moines cultivent et ramassent depuis 1000 ans des herbes aromatiques qui sont reconnues pour leur qualité supérieure.

Les produits du Mont Athos bénéficient d’une nature riche et préservée et d'une connaissance poussée des vertus et de l’utilisation des plantes. Au fil des siècles, les habitants du Mont Athos, moines, ermites, cosmiques (laïques), se sont forgés une solide culture et une connaissance pointue en herboristerie. Ils ont ainsi inventé des recettes de tisanes, mais aussi développé une gastronomie particulière centrée quasi exclusivement sur les légumes, le poisson et les herbes aromatiques. De même, la culture du miel, de l’olive et de la vigne est omniprésente dans chaque monastère et autour des keli (cellules), ces micro-communautés de moines, indépendantes ou non, ayant choisi de s'éloigner des monastères.